Le 11/24/2020

Marché australien de la robotique agricole : Le Code de pratique, les enjeux et besoins des agriculteurs - PARTIE 1

La SPAA (de l'anglais "Society of Precision Agriculture Australia" qui signifie "organisation pour l'agriculture de précision en Australie"), est une organisation nationale à but non lucratif, engagée dans la diffusion d'informations sur l'agriculture de précision. Les besoins des agriculteurs australiens sont systématiquement étudiés et pris en compte par la SPAA afin de s'assurer que la place dédiée à la recherche et au conseil est bien en phase avec les besoins des producteurs sur le front. La SPAA est une organisation indépendante fiable, connue pour fournir des informations pertinentes et opportunes à l’industrie céréalière, à l’industrie de la canne à sucre, du coton, de l'horticulture, de la viticulture et de l'élevage.

La SPAA compte deux employés spécialisés qui assistent le comité composé de 16 agriculteurs, conseillers et chercheurs de tous les États et territoires d'Australie, représentant une pléthore d'industries agricoles. Depuis 2002, la SPAA a joué un rôle central en servant de vecteur pour l'adoption de l'agriculture de précision (AP) grâce à des initiatives qui facilitent le contact entre les producteurs et un vaste réseau d'intervenants du secteur. L'Australie a été le premier pays au monde à développer l'autoguidage, et la SPAA a joué un rôle significatif dans l'adoption rapide de cette technologie. L'Australie a également ouvert la voie dans le domaine de la technologie de pulvérisation ponctuelle par caméra avec de nouveaux prototypes de robots autonomes de désherbage récemment testés et éprouvés dans des conditions australiennes. Plus d'une décennie de recherche a été consacrée à l'industrie maraîchère et nous explorons actuellement l'utilisation de la robotique dans le domaine de la santé et du bien-être animal.

Investissement de la RDC dans la robotique

Les industries agricoles poursuivent leur engagement en faveur de l'innovation, de même que le gouvernement et le secteur entretiennent un partenariat pour non seulement prioriser, mais aussi investir dans la R&D au travers de 15 différentes RDCs ou ‘Rural Research Development Corporations’ du secteur agricole (RDCs pour "sociétés de développement de la recherche rurale") : ceci a un impact réel pour l'industrie et la communauté.

Ces RDCs constituent un programme d'innovation industrielle et une source importante de fonds publics pour la recherche et le développement. Elles sont financées par l'industrie et le gouvernement et offrent de réels avantages, produisent des effets concrets grâce à l'adoption rapide des résultats de la recherche pour les producteurs. L'Australie est un leader mondial en matière de production de cultures, de viande et de fibres économes en eau, de systèmes de classement, de sécurité alimentaire et de traçabilité, ainsi que dans la gestion des ravageurs, des mauvaises herbes et des maladies. Ces résultats sont directement attribuables à nos investissements en R&D dans les RDCs.

Nous investissons maintenant dans l'avenir, avec des avancées en robotique, en données et en détection. Parmi nos intervenants à la pointe de la robotique et de l'automatisation, citons le groupe Robotique et systèmes autonomes du CSIRO, le Centre australien de la robotique de terrain, ainsi que Future Dairy (Université de Sydney), le Centre de robotique de l'Université de technologie du Queensland; le Centre d'ingénierie agricole de l'Université du Queensland du Sud, le Centre de Mécatronique de l'Université de Nouvelle-Galles du sud (la ‘Smart Robotic Viticulture’, la viticulture robotisée intelligente) avec leurs affiliés partenaires.

L'industrie céréalière à l'avant-garde de la réglementation : l'implication de la SPAA dans la robotique et l'autonomie

En 2019, le groupe industriel ‘Grain Producers Australia’ a accepté de procéder à l'élaboration d'un "Code de pratique'' (COP) pour l'autonomie des machines agricoles de terrain. L'objectif derrière l'élaboration de ce document était de soutenir plus efficacement le lancement commercial de tracteurs et de machines autonomes dans la filière du végétal sur le terrain en Australie. Avec la mise en place de machines semi-autonomes et autonomes dans le paysage agricole australien, il existe un risque inhérent.

La réalisation du COP est le fruit de l'effort collaboratif entre Grain Producers Australia (GPA), Tractor and Machinery Association of Australia (TMA, - dont les membres John Deere, CNH, AGCO, Kubota et Nufarm, Croplands) et nous-mêmes, la Society of Precision Agriculture Australia. Selon Craig Baillie, professeur à l'Université du Queensland du sud, `` le Code de pratique sera un document public vivant. Nous voulons qu'il soit inclusif et nous voulons la contribution d'une grande partie des représentants du secteur agricole puisque ce document s'adresse à eux".

Le Code de pratique permettra aux utilisateurs de machines mobiles à fonctions autonomes (y compris les machines semi-autonomes dont les fonctions automatisées œuvrent en mode autonome), de travailler sur le terrain en remplissant leurs obligations législatives en matière de santé et de sécurité en vertu des lois type du ‘Safe Work Australia’ sur la santé et la sécurité au travail.Lorsqu'il sera achevé, ce sera le premier Code de pratique de ce type au monde.

Le comité de développement du Code de pratique, dirigé par le Dr Rohan Rainbow, Conseiller consultant auprès de GPA (Grain Producer's Australia), sollicite actuellement le feedback des parties prenantes du secteur afin de finaliser le document, qui sera prêt pour une nouvelle consultation du gouvernement australien d'ici décembre 2020. Le Dr Rainbow, également membre du comité de la SPAA, affirme : "nous sommes convaincus que ce document contribuera à propulser la prochaine vague d'adoption de la technologie en Australie, à savoir l'autonomie agricole et la robotique. Les réactions des fabricants de machines ont été très positives en ce sens qu'elles ont permis d'accélérer le déploiement d'équipements autonomes sur la base de ce Code de pratique ».

Rohan Rainbow lors du FIRA 2019

L'investissement de l'Australie dans les RDCs englobe la robotique et les systèmes d'autonomie dans de nombreuses facettes de l'industrie agricole. Dans les études décrites ci-dessous, nous en apprendrons plus sur les développements spécifiques aux industries horticoles et laitières.

Le mois prochain, ne manquez pas les cas pratiques d'agriculteurs australiens, utilisateurs de robots !

Catégories : #Marchés